Kerteam s’appuie sur un programme R&D développé par le Studio Ker en partenariat avec le laboratoire de recherche informatique LIRIS et Insavalor.

Sur la plateforme Kerteam les candidats ont la possibilité de calculer leur indice d’employabilité. Celui-ci indique de quelle façon leur profil professionnel correspond au marché de l’emploi. C’est une façon de mesurer le niveau d’attractivité d’un candidat vis-à-vis des entreprises.

De plus l’indice d’employabilité est dynamique. Non seulement, il évolue en fonction des compétences que le candidat acquiert mais aussi suivant les besoins en temps réel des entreprises. Il est également lié à la localisation géographique et au dynamisme du bassin d’emploi.

Kerteam permet aux candidats de calculer leur indice d’employabilité en s’inscrivant sur la plateforme et leur propose alors des offres correspondant à leurs profils en leur indiquant les leviers à actionner pour améliorer leur attractivité vis-à-vis des recruteurs :

  • Quelles sont les compétences de leur métier les plus demandées
  • Quel est le niveau de salaire moyen constaté dans leur région
  • Quels sont les critères d’emploi ouvrant à plus d’opportunités
  • Sur quelles compétences se former etc.

Kerteam propose un agent de carrière aux profils en tension. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un professionnel RH qui accompagne et conseille le candidat dans la gestion de sa carrière. Il réfléchit avec lui sur ses perspectives d’évolution en se basant sur ses moteurs personnels : recherche d’un équilibre vie privée vie professionnelle, envie de projets plus complexes techniquement, souhait d’intégrer une dimension internationale, volonté d’encadrer des équipes, etc. Le professionnel RH met donc toute son expérience au service du candidat.

Ce dernier va également bénéficier de toutes une palette de services : évènements VIP, formations en ligne, conférences, etc… L’accompagnement Kerteam est extrêmement qualitatif.

Qu’est-ce qu’un « profil en tension » ?

Le marché de l’emploi est paradoxal. Il y a un volume important de personnes qui n’accèdent pas à l’emploi par manque de compétences ou parce que celles-ci ne correspondent pas aux besoins du marché. A l’inverse, des candidats reçoivent des dizaines de sollicitations de la part d’entreprises ayant du mal à recruter.

Ces derniers sont appelés « profils en tension ». Nous sommes alors en situation de pénurie de compétences car il y a moins de candidats que de postes.

Qui sont ces candidats tellement recherchés par les entreprises ?

Il y a bien évidemment beaucoup de profils du domaine informatique mais pas seulement. Par exemple, en ce moment, il y a une forte pénurie de compétences en paie, en comptabilité, en maintenance, en génie climatique ou en commerce. Tous les secteurs d’activité sont concernés.

Environ 32% des entreprises déclarent rencontrer des difficultés de recrutement par défaut de main d’œuvre qualifiée. Les raisons sont multiples : départs massifs à la retraite dans certains cas, évolution majeure du métier demandant de nouvelles expertises dans d’autre cas, dynamisme de certains pôles économiques, etc.

Combien ça coûte au candidat de bénéficier d’un tel accompagnement ?

C’est totalement gratuit pour le candidat. Ce sont les entreprises qui financent ces services.

Mais s’il a un « profil en tension », le candidat n’a pas besoin de Kerteam pour trouver un nouvel emploi ?

C’est vrai pour un certain nombre de candidats qui sont eux-mêmes experts de leur gestion de carrière. Mais ce n’est pas la majorité.
Nous avons deux types de candidats : ceux qui ignorent qu’ils sont très recherchés et ceux qui le savent mais qui sont méfiants ou désorientés face à la multitude des sollicitations.

Les premiers découvrent, en s’inscrivant sur Kerteam, que leur indice d’employabilité est élevé néanmoins ils sont novices en termes de recherche d’emploi : pas de CV à jour, absence des réseaux sociaux et en difficulté pour valoriser leurs expertises ou identifier les opportunités stratégiques pour leur carrière.

Les seconds sont désorientés par les sollicitations permanentes de recruteurs. Certains ont même été échaudés par des poste sur-vendus. Le Label Kerteam nous permet donc de distinguer les employeurs les plus attractifs.

Ensuite, nous les aidons à se recentrer sur leurs priorités : au-delà du salaire, des avantages, de la notoriété de l’entreprise, dans quel poste et environnement vont-ils vraiment s’épanouir ?

Quid de tous les candidats qui n’ont pas un profil « en tension » ? Sont-ils exclus de Kerteam ?

Tous les candidats sont bienvenus sur Kerteam ! Mais tous n’auront pas un agent de carrière physique. Par contre, d’ici quelques mois, tous auront un agent de carrière virtuel qui va les coacher, les orienter, les guider pour décrocher un emploi.

Kerteam est un concurrent des cabinets de recrutement ?

C’est un circuit parallèle. Au lieu de partir du besoin d’une entreprise, les agents de carrière Kerteam partent du candidat. C’est l’inverse de la logique habituelle.
Il s’agit de placement et non de recrutement. Le candidat est au cœur de l’approche Kerteam qui se distingue des cabinets sur trois aspects majeurs :

  • Le process : accompagnement des candidats au 1er entretien, rôle de tiers, conseil et facilitateur auprès de chaque acteur
    => Objectif : déboucher sur un partenariat profitable aux deux parties.

  • Les délais : réponse à l’entreprise sous 48 heures, dossier complet sous 8 jours, 1er entretien à J+8
    => Objectif : réactivité et rapidité.

  • Le business model : des frais seulement en cas d’embauche
    => Objectif : s’adapter aux besoins et budgets des recruteurs.

Partager sur :
Share on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Catégories : Carrière

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.